Philippe Huppé a rencontré et soutenu les agriculteurs, venus de toute la France, rassemblés le 11 octobre 2017 sur la Place de la République à l'appel de la FNSEA et des JA pour sensibiliser à la problématique des prix payés aux paysans

 

Les agriculteurs présents ont ainsi expliqué aux passants que sur une baguette de pain de 0,90 €, le producteur de farine ne reçoit que 4,6 centimes, tandis que sur un paquet de pâtes de 78 centimes, le producteur touche 17 centimes, l'industriel 36 centimes et le distributeur 20 centimes. L'appel semble avoir été écouté par le Président Emmanuel Macron, qui a affirmé lors de son discours à Rungis le 11 octobre dans l'après-midi vouloir une inversion de la construction des prix en redonnant la main aux agriculteurs pour « changer la philosophie de la négociation commerciale ». Ce sera au producteur de proposer à l’industriel un contrat avec un prix tenant compte des coûts de production, et non l’inverse.

La 5° circonscription de l'Hérault était d'ailleurs bien représentée lors de cet évènement puisqu'un stand de dégustation proposait aux passants et aux intervenants de goûter la Clairette d'Adissan, ce vin blanc si cher au Député Philippe Huppé, maire d'Adissan pendant 9 ans, produit uniquement dans l'Hérault.